Expertises

L’architecte peut également intervenir en sa qualité d’expert, pour différents types d’expertises qui sont les suivantes :

  1. Visite-conseil avant achat d’un bien immobilier ancien
  2. Expertise technique avant achat d’un bien immobilier ancien
  3. Avis de valeur vénale
  4. Diagnostics d’accessibilité aux handicapés

1. Visite-conseil avant achat d’un bien immobilier ancien
Cette visite consiste en un avis sur la faisabilité d’un projet de rénovation, préalablement à un achat d’un bien ancien, aussi bien par rapport aux contraintes des règlements d’urbanisme que du budget que le client peut consacrer au projet.
Dans le cas où une estimation plus précise du coût des travaux est demandée, celle-ci nécessitera un travail de bureau qui sera pris en compte pour la facturation.
2. Expertise technique avant achat d’un bien immobilier ancien
Cette expertise consiste à faire un diagnostic technique complet , lot par lot, d’un bien ancien ,préalablement à l’achat ou une fois la transaction effectuée.
L’expertise se traduit par un rapport dont le but est d’énumérer les travaux à effectuer, et d’établir un ordre de priorité par rapport à leur urgence.
3.Avis de valeur vénale
L‘expertise de valeur vénale, vaut également conseil avant la réalisation d’une transaction immobilière, que ce soit à l’occasion d’un achat ou d’une vente.
Après une visite détaillée des lieux, la valeur du bien sera étudiée par une analyse comparative des offres immobilières similaires dans le secteur.

Les renseignements sont pris auprès des agences immobilières locales et la mairie. Il est tenu compte des qualités physiques de la construction, des matériaux employés, de l’aspect architectural et de l’état d’entretien des parties communes et privatives.
L’expertise se traduit par un rapport exhaustif qui comprend notamment :
– Un tableau de renseignements permettant de connaître avec précision l’environnement socio-économique du bien, et sa situation par rapport à tous les axes de transport.
– Tous les plans cadastraux et architecturaux disponibles.
– Un tableau de surfaces habitables établi à partir d’un relevé sur place.
– Un dossier de nombreuses photographies permettant d’appréhender rapidement le caractère du bien.
– Une copie des règlements d’urbanisme concernés par la parcelle étudiée.

4. Diagnostics d’accessibilité
Au 1er Janvier 2015, tous les établissements recevant du public ( E.R.P), de 5 ème catégorie , soit les établissements de petite taille, devront avoir fait les adaptions d’aménagement les mettant en conformité avec la réglementation d’accessibilité aux handicapés.
Préalablement aux travaux d’adaptation, un diagnostic détaillera la nature et l’étendue de ces travaux, ainsi que leur estimation.

Membre de ADIA-Experts